Assurer un prêt fait sur sa maison

La plupart des gens de la classe moyenne vont utiliser des crédits immobiliers pour financer l’achat de leur maison. Les banques vont alors exiger qu’ils prennent une assurance (dont le bénéficiaire sera la banque) qui va rembourser le crédit en cas de sinistre (mort ou invalidité permanente).

Cette assurance est facultative. C’est-à-dire que les banques laissent le choix de l’assureur aux clients (même si quelques fois ils « proposent » des compagnies affiliées).

L’assurance des prêts hypothécaires est une source de tranquillité d’esprit. En effet, tous les prêts de ce genre sont remboursés sur le long terme (souvent 30 ans ou plus). Il n’y a bien sûr rien de certain dans l’avenir. Tout peut arriver. Que ce passera-t-il alors si on ne peut rembourser le prêt à la suite d’une maladie ou du décès d’un partenaire qui contribuait aux revenus de la famille ? On risque de perdre son toit familial. Un véritable calvaire attend les membres de la famille avec des saisies judiciaires impitoyables.

Les compensations de la Caisse d’Assurance Maladie ou autres indemnités ne seront certainement pas suffisantes pour rembourser le prêt et subvenir aux besoins de la famille en même temps. Une petite contribution additionnelle en plus des mensualités du prêt n’est pas un grand sacrifice pour pouvoir s’affranchir de ce risque.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *